Pas de barrières à Kyiovu-les riches ?

Pascal SIMBIKANGWA, qui n’a rien vu durant ce génocide, et sûrement pas les morts, Pascal SIMBIKANGWA, qui n’a pas senti l’odeur de leurs corps lorsqu’il passait devant des bûchers improvisés aux barrières, Pascal SIMBIKANGWA, qui prétend que, dans son quartier, il n’y avait qu’une ou deux barrières… finira-t-il par lâcher sa posture de déni ?

Ici, un petit récapitulatif des barrières de quelques rues de Kyiovu telles que décrites par les témoins venus  au procès. Le quartier était bien protégé…

barrières Kyiovu