Le génocide des Tutsi au Rwanda

En moins de 3 mois, du 7 avril au 4 juillet 1994, près d’un million de personnes périrent au Rwanda, impitoyablement traquées et massacrées dans ce qui fut le dernier génocide du XXème siècle.

Les trois quart des Tutsi du Rwanda furent exterminés,  et, avec eux, de nombreux Hutu modérés qui s’opposaient au régime alors en place à Kigali, sous l’œil passif de la communauté internationale.

Ni crise de folie collective, encore moins « conflit tribal », le génocide des Tutsi est le produit d’une idéologie raciste érigée en politique par un État qui a minutieusement préparé et organisé les massacres auxquels une grande partie de la population civile a pris part.

Photos des victimes - Mémorial de Gisozi (Kigali)
Photos des victimes – Mémorial de Gisozi (Kigali)